Sociale

Dr Chantal Inamahoro : une étoile qui brille

Inspiratrice, Chantal Inamahoro est médecin qui a réussi sa vie. Elle est passée depuis 1992, d’infirmière à Docteur. Elle vise l’excellence. Aujourd’hui représentante de l’organisation internationale Pathfinder  intervenant essentiellement dans le domaine de la santé. 

Aussi courageuse, Dr Chantal Inamahoro est née en 1970, à Bujumbura. C’est la fille d’un ex administrateur  de l’une des communes de Karusi. Son parcours scolaire commence par l’école primaire de Ngagara au quartier V jusqu’en 6e année. Ses études secondaires se poursuivent à l’Ecole Technique de Gestion de Mutumba et se terminent à Gitega. Madame Inamahoro devient ainsi  infirmière et décide de se marier à 23 ans.

Toute ambitieuse, la mère infirmière rejoint l’Institut National de la Santé  Publique. Etant de la deuxième promotion, Docteur Chantal Inamahoro fait quatre ans à l’INSP et atteint le niveau de licence en santé communautaire.

En quête du diplôme de master, elle se rend à l’université ougandaise à Kampala  Uganda Martyrs University, une université affiliée à l’Eglise catholique romaine. Elle décroche un diplôme  de master en gestion des services et programmes de santé. C’est toujours en Ouganda,à Makelele University, que Chantal Inamahoro vient  d’obtenir le diplôme PhD en santé publique.

                      Un parcours professionnel prometteur

Dr Chantal Inamahoro a presté dans différentes structures sanitaires en tant qu’infirmière puis responsable du service gastro-entérologie (spécialité médicale qui étudie le système digestif et ses maladies) à l’hôpital Roi Khaled jusqu’en 1997.Elle va quitter cet hôpital mais reste infirmière sur une autre structure sanitaire, un métier qui l’occupait parallèlement avec les études universitaires. « Je me rappelle qu’un jour, après  mon accouchement, je suis allé faire l’examen », confie le médecin.

Chantal Inamahoro a également  travaillé pour le Fond Européen de Développement avant de se rendre en Ouganda pour les études de Master. « Il y avait des challenges pour intégrer le système anglophone et surtout que je devais quitter ma famille. Mais je me suis dit que qui ne risque rien n’a rien et j’ai avancé malgré les obstacles », se rappelle-elle. Dr Chantal Inamahoro a ensuite été conseillère au ministère de la santé publique puis à l’ONG World Relief. Elle intègre afin depuis 2008, l’ONG Pathfinder International jusqu’à en devenir représentante résidente.

Inamahoro se réjouit des gens qui sortent du chômage grâce aux financements européen, américain, etc. Patffinder travaille actuellement  dans neuf provinces alors qu’elle a débuté avec deux provinces. Elle dit être ravie de servir la population dans le domaine humanitaire.

   A propos de Pathfinder

Pathfinder International est une organisation non gouvernementale, d’origine américaine et qui se focalise sur la santé et reproduction surtout la santé infantile et maternelle. Outre Représentante résidente de Path Finder au Burundi, elle est également  fondatrice de New Creation Foundation. Pour Madame Chantal Inamahoro, la vision et la détermination sont des pièces motrices pour le développement de chaque être humain. Elle a été la toute  première femme à avoir obtenu un doctorat en Santé Publique au Burundi.

Docteur Chantal Inamahoro salue la place qu’occupe la femme aujourd’hui dans la société burundaise. Selon elle, le manque d’estime de soi de la fille dès sa conception provoque le manque d’estime de soi et le refus d’exploiter le potentiel inné chez la femme alors que sa place est cruciale dans la famille car elle en est le pilier, explique-t-elle.

Dans l’élaboration des projets de PathFinder,elle consacre beaucoup d’attention aux femmes, en mettant en place des projets qui s’occupent de la femme, surtout des femmes victimes des violences basées sur le genre, en finançant surtout  des centres de prise en charge des violences basées sur le genre. De plus, on leur octroie des formations en entrepreneuriat.

Cette femme modèle  appelle les parents à honorer leur devoir d’encourager leurs enfants filles et garçons sans distinction  sur la capacité d’excellence dans ce monde.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page